Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Actualités > Des drones pour l’insertion professionnelle
05/12

Des drones pour l’insertion professionnelle

A l’occasion de la Semaine Européenne de l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), nous avons zoom sur un projet original : une école de pilotage de drones pour développer l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap.

Créée à l’initiative de LADAPT pour faire changer la perception du handicap dans l’entreprise, la SEEPH se déroule du 13 au 19 novembre autour de nombreuses actions dans toute la France. Plus de 150 événements et rencontres sont organisés pour sensibiliser et recruter.

Malgré tout ce travail de terrain, aujourd’hui encore les chiffres sont alarmants. Moins d’un adulte handicapé sur deux a un emploi dans l’Union Européenne. Au-delà des effets sur le niveau de vie, le risque de pauvreté, c’est la question de l’inclusion sociale qui est en jeu.

Un projet original d’insertion

« Être acteur de sa vie et dans la ville », thème de l’édition 2017 de notre opération de mécénat, récompense les projets exemplaires, notamment dans le domaine de l’accessibilité à l’emploi. Comme celui, pour le moins original, de l’Institut d’Education Motrice de Liévin. Cette association, appartenant au réseau APF, a notamment pour mission de développer l’insertion professionnelle des jeunes handicapés.

C’est par le biais des nouvelles technologies que l’association s’y attaque. En créant une école de pilotage de drones. Ainsi, piloter un drone est tout à fait possible pour les personnes en fauteuil roulant, par exemple. L’école va permettre de préparer des jeunes à passer le brevet théorique pour le pilotage de drone civil, d’aborder les questions de réglementation et de sécurité. La formation comprend également un module de production d’image pour l’édition, la communication et la télévision. La validation des acquis sera certifiée par la Direction Générale de l’Aviation Civile de Lille et Isodrones Marcq.

Si le projet est inédit et inventif, il n’existe aucune formation au pilotage de drones dans le domaine de l’insertion professionnelle, il n’en est pas moins très sérieux. En effet, ce projet s’annonce porteur sur le plan économique et de l’emploi. Il vise 60% de taux d’embauche à l’issue de la formation contre 30% dans les secteurs traditionnels. Evènements, contrôle, surveillance, agriculture, drone pompier, sylviculture, publicité… les débouchés sont multiples et de nouvelles applications professionnelles émergent encore.

Le projet est ambitieux. L’objectif de l’IEM Liévin est de lui donner le statut d’école de production, à la fois organisme de formation professionnelle et entreprise prestataire de services employant des jeunes sous contrat d’apprentissage. Avec la volonté d’ouvrir, à termes, cette école aux apprentis valides pour continuer de s’inscrire dans ses convictions d’inclusion. Nous sommes fiers que le prix Atout Soleil puisse permettre à un tel projet de prendre son envol.

En savoir plus :
Voir le reportage sur France Bleu
Lire l’article dans Le Monde
www.apf.asso.fr
Semaine-emploi-handicap.com

 

Vos commentaires

Laisser un commentaire