Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Accueil > Blog > Rencontres > Autistes Sans Frontières 85 hisse la voile
24/11

Autistes Sans Frontières 85 hisse la voile

Lauréate Atout Soleil 2013, l’association vendéenne a mis en place des activités nautiques pour des enfants autistes avec un club de voile. Un succès qui a permis d’embarquer d’autres clubs de sport dans le loisir adapté.

En 2011, avec quelques bénévoles, Estelle Malherbe crée Autistes Sans Frontières en Vendée. En quelques années, l’association locale fait du chemin. Elle ouvre la Maison de Tom à La Roche-sur-Yon, gère six salariés à plein temps et accompagne aujourd’hui plus de 80 familles dans le département.

Dès le départ, s’affilier à Autistes Sans Frontières a été une évidence pour la présidente-fondatrice d’ASF 85. Avec la coordination nationale, l’association vendéenne partage les bonnes pratiques, duplique ce qui fonctionne. Et Estelle Malherbe apprécie ce « réseau à taille humaine qui fait de grandes choses ».

Des loisirs adaptés dans les clubs de sport

« C’est une association qui est dans l’inclusion en milieu ordinaire pour la scolarisation comme pour les loisirs », explique-t-elle. « Pour que nos enfants soient pris en charge au milieu d’autres enfants », précise-t-elle. Elle-même a toujours constaté que Chloé, sa fille, « progresse toujours plus vite quand elle est avec des copains qui vont bien ».

L’objectif d’ASF 85 est de créer des partenariats afin que des loisirs adaptés soient naturellement proposés par les centres d’activités et les clubs de sport. En cela, le projet « Levons la voile de l’autisme », lauréat Atout Soleil 2013 est exemplaire. L’idée ? Donner accès aux enfants de la région ou en vacances à des activités nautiques adaptées. ASF 85 a pu, avec le soutien d’Atout Soleil, accompagner en formation les moniteurs de la base de voile de Longeville-sur-mer. Et proposer l’accompagnement d’un salarié de l’association lors des activités. « Le club s’est aperçu qu’il n’y avait pas de freins, que ce n’est pas si compliqué à partir du moment où on est formé ».

« Cet été, le centre de voile a continué à proposer des activités à des adultes et des enfants autistes sans nous. Ce qui est une vraie victoire », se réjouit Estelle Malherbe. Et l’occasion d’essaimer. Maintenant, c’est une école de surf qui s’est inscrite à la formation d’ASF 85 et pourra accueillir dès les prochaines vacances de Pâques des enfants autistes avec le label Handisurf. « Nous allons devenir la première station balnéaire adaptée ». D’autres clubs de sport se montrent intéressés. D’ailleurs, un partenariat avec une école de cirque est en train de se monter. « En travaillant dur, on arrive à créer des solutions », dit Estelle Malherbe, bénévole à plein temps de l’association. Et qui tient bon la barre.

Vos commentaires

Laisser un commentaire