Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Accueil > Blog > Rencontres > « Le handicap est source d’innovation pour tous »
31/01

« Le handicap est source d’innovation pour tous »

D’une rencontre entre un entendant et un sourd, lors d’un projet de festival culturel, nait Signe de sens. Lauréate Atout Soleil en 2011, puis en 2017, cette association soutient l’accès aux savoirs pour les personnes en situation de handicap. Notamment via l’innovation technologique. Rencontre avec Sébastien Sellier, responsable communications et partenariats, d’une association de passionnés.

atout-soleil-photos signes de sens

Signes de sens fête ses 15 ans cette année, quel est le bilan ?
En 15 ans, beaucoup de choses ont évolué. Nous avons mené et soutenu beaucoup de projets en partenariat avec les acteurs du terrain, professionnels du médio-social, de la culture, des entreprises et des collectivités. Nous avons grandi, et sommes désormais 18 permanents animés par la même passion.
Notre champ d’action s’est élargi et nous avons acquis une véritable expertise concernant l’accessibilité aux contenus dans les musées, les bibliothèques et plus largement l’accès au savoir, à la connaissance et à la culture. Nous intervenons dans le secteur culturel, le médico-social et auprès des entreprises pour apporter notre expertise dans la mise en accessibilité de leur offre,  ou bien encore la sensibilisation des collaborateurs (équipes d’accueil par exemple). Avec toujours la même volonté d’exigence pour rendre accessibles les contenus et permettre à chacun de trouver sa place dans notre société.

Le parcours de Signes de sens est analysé dans notre Livre Blanc sur l’innovation associative, c’est une occasion de prendre du recul ?
C’est important d’être challengé, de nous poser sur la stratégie de l’association, de travailler sur notre vision, nos missions et valeurs. Cela peut être déstabilisant, mais c’est aussi rassurant de confronter notre modèle via des collaborations bienveillantes avec des structures comme GPMA.
Etre présent dans ce Livre Blanc, c’est aussi une reconnaissance de notre modèle, une belle tribune et, pour l’équipe, une fierté.

L’association a acquis une certaine maturité, elle est en phase d’essaimage. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
Nous vivons un moment charnière de notre histoire. D’une part, notre but est de partager nos pratiques avec des porteurs de projets. Nous avons ainsi accompagné, par exemple, un porteur de projet en Bretagne. D’autre part, et c’est notre priorité, nous veillons à intensifier et étendre notre savoir-faire depuis Lille, où nous sommes implantés, pour maximiser l’impact de notre travail sur les publics de l’ensemble des territoires.
C’est aussi un changement d’échelle. Par exemple, nous voulons aller plus loin avec notre application Ben le Koala, à l’origine destinée à accompagner les enfants autistes dans le brossage des dents. Nous développons actuellement une vidéothèque enrichie pour accompagner les enfants, avec ou sans handicap, dans l’acquisition d’une centaine de geste utiles au quotidien. Cet exemple est représentatif de notre travail et est une belle illustration de notre façon de faire. Il part d’un besoin terrain, est construit et testé avec des utilisateurs à travers un prototype avant de passer à l’étape suivante et d’aller plus loin.
Cette application a été téléchargée 80 000 fois, pas seulement pour des enfants autistes, mais aussi par des parents d’enfants sans handicap. Nous sommes convaincus que le handicap est source d’innovation pour tous. La diversité fait partie de la société, utilisons-la pour innover !

> En savoir plus :
Signes de sens

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Articles associés >