Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Actualités > La mode pour tous !
26/02

La mode pour tous !

En cette saison, les maisons de prêt-à-porter défilent entre Paris, Milan, Londres… Mais la mode est-elle faite pour tous ? Favoriser l’accessibilité aux vêtements, c’est ce pour quoi milite le label « Bien à Porter ». Une démarche pas futile du tout.

photos-coverdressing

« On milite pour que tout le monde ait le droit de s’habiller comme il le souhaite, aux mêmes prix que tout le monde », explique Muriel Robine, fondatrice de Cover dressing. La fondatrice de cette association, lauréate Atout Soleil 2016, estime que rendre accessible la mode à des personnes en situation de handicap correspond à un besoin. Comme pour cette jeune femme en fauteuil roulant lasse de ne pouvoir porter que des leggings. « Si on veut convaincre les marques de ce besoin, il faut lui donner corps, le rendre visible », constate Muriel Robine.

L’association a créé il y a plus d’un an le label « Bien à Porter » décerné à des vêtements répondant à plus de 150 points de vigilance. Le développement de ce label va d’abord passer par les utilisateurs. « Nous sommes comme une association de consom’acteurs de la mode », précise Muriel Robine.

Un réseau social « shopping et handicap »

Pour se développer, l’association qui dispose déjà d’une plateforme lancera, au mois de juin, un véritable réseau social « shopping et handicap » où chacun pourra échanger ses bons plans. Elle travaille également sur une application permettant de faciliter le shopping aux personnes à mobilité réduite avec des informations enrichies sur les vêtements de la description au conseil en image… Et, pour être lisible quel que soit le type de handicap, avec des pictogrammes et des contenus vocaux.

Enfin, Cover dressing a commencé à développer une activité de personal shopper qui intéresse de plus en plus les commerces du Havre où l’association est installée. Le centre commercial des Docks Vauban vient d’ailleurs de formaliser cet accompagnement avec Cover dressing. « On se met à la disposition de leurs boutiques pour accompagner les personnes à mobilité réduite », raconte Muriel Robine. Ce shopping personnalisé se déroule en plusieurs phases. D’abord, un rendez-vous avec l’ergothérapeute et la styliste pour cerner les besoins et les envies. Puis l’association part en repérage dans les boutiques, avant d’accompagner la personne pour une sortie shopping parfaitement organisée. Comme avec Arnaud qui s’habillait en survêtement depuis 15 ans et rêvait d’une tenue plus habillée pour aller chercher sa fille à l’école. Ce shopping individualisé lui a permis de trouver une tenue complète « bien à porter » pour moins de 50 euros pendant les soldes.

Le prêt-à-porter est-il ouvert au bien-à-porter ?

Une expérience décevante avec un groupe de prêt-à-porter qui n’a pas souhaité, en termes d’images, que des handicapés portent leurs vêtements a choqué les membres de l’association. Mais on ne freine pas comme ça l’enthousiasme de cette équipe soudée et énergique qui a décidé de se concentrer sur des développements plus axés vers les personnes. « Dans la mode, le handicap reste cantonné aux Ressources Humaines, il ne va pas jusqu’au produit, constate Muriel Robine. Elle y déplore une approche du corps élitiste où la différence heurte et n’est pas entrée dans la culture. Mais la fondatrice de l’association est convaincue que le secteur du prêt-à-porter va s’ouvrir à ces besoins. Cover dressing continue à approcher les marques. D’ailleurs, des groupes manifestent leur intérêt pour le travail et l’expertise de l’association, comme Gemo qui a lancé un groupe de travail « produits pour tous ».

En savoir plus :
> Cover dressing

Vos commentaires

Un commentaire

  • Laisser un commentaire