Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Accueil > Blog > Rencontres > L’art d’éveiller des talents
19/10

L’art d’éveiller des talents

Un atelier peinture mis en place pendant les pauses des travailleurs handicapés d’un ESAT qui se transforme en activité professionnelle, voilà un travail d’artiste ! L’ADAPEI Var-Méditerranée, Lauréat Atout Soleil 2014, a su faire naître des vocations.

Il y a 15 ans, Emmanuelle Bezaudin, éducatrice spécialisée, a créé un atelier de peinture pour les travailleurs handicapés de l’E.S.A.T du Mas de Paracol au Val, un établissement de l’ADAPEI Var-Méditerranée. Un moment de pause, de créativité et de partage destinée à être une activité de loisirs au sein des foyers d’hébergement. Peindre n’est pas resté un simple plaisir. Cet atelier a éveillé des talents, fait naitre des vocations, produit des œuvres de qualité. Exposer est devenu pour Emmanuelle Bezaudin une évidence. Lorsque l’hôpital militaire Sainte Anne de Toulon a fait appel aux artistes de cet atelier pour décorer le hall de ses nouveaux locaux, cela a été un déclic. « Nous avons pu ouvrir l’atelier sur l’extérieur », explique Emmanuelle Bezaudin. Cette exposition permettant de financer du matériel pour l’atelier et de le professionnaliser comme une nouvelle activité de l’E.S.A.T.

Passer d’aidé à enseignant

« L’atelier a continué à évoluer ainsi, lorsque je me suis rendue compte que les participants arrivaient à s’enseigner entre eux les techniques artistiques », raconte l’animatrice de l’atelier. Elle imagine alors, avec l’équipe de l’ADAPEI Var-Méditerranée, un projet d’atelier itinérant pour proposer des compétences en art dispensées par des travailleurs handicapés. « De leur habituelle position d’aidés, ils deviennent soignants et enseignants », se réjouit Emmanuelle Bezaudin. Lauréat Atout Soleil en 2014, ce projet d’atelier itinérant a pu être proposé dans une maison de retraite et sera bientôt mise en place dans une autre E.S.A.T à Puget-sur-Argens. « Mais nous souhaitons l’ouvrir à d’autres publics », explique Emmanuelle Bezaudin qui souhaite un atelier mouvant, évoluant vers l’extérieur.

D’autres expositions sont prévues sur des événements ou encore dans les locaux d’un service de restauration. Un nouvel accrochage, d’une centaine de toiles, est installé cette semaine pour la 6e année à l’hôpital Sainte Anne. « Nous sommes toujours à la recherche de lieux pour exposer ou de sièges sociaux pour mettre en location les toiles », explique Erick Harel, responsable des hébergements et des services accompagnement à la vie sociale du Mas de Paracol au sein de l’ADAPEI Var-Méditerranée. Un joli moyen de faire entrer l’art dans les entreprises.

Vos commentaires

Laisser un commentaire