Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Actualités > Les réseaux sociaux au service des associations
23/01

Les réseaux sociaux au service des associations

Pour aider, il faut être visible. C’est l’objectif de l’atelier sur les réseaux sociaux organisé pour les associations lauréates Atout Soleil.

À l’occasion de la remise des prix Atout Soleil, les responsables des associations lauréates se plongeaient dans le bain des réseaux sociaux.                                                                                                                                                                        Si les grandes associations sont très présentes sur les réseaux sociaux, les plus petites ont du mal à s’organiser et/ou à mettre des personnes en face de ce besoin. « Elles sont conscientes de l’importance de ce moyen de communication, elles ont envie, mais elles manquent de ressources », explique Émilie Perruchot. Social media manager chez Generali, elle a animé un atelier très pragmatique donnant aux associations des clés pour se lancer ou optimiser leur présence sur les réseaux.

Tout d’abord, il ne s’agit pas d’être sur les réseaux pour y être, mais de choisir le ou les bons réseaux. « Il faut savoir quels sont les réseaux intéressants en fonction de sa cible et de ses objectifs. Par exemple, certains réseaux ne sont pas adaptés pour les adolescents qui sont les bénéficiaires des associations présentes à l’atelier », explique Émilie Perruchot. Ensuite, il faut construire sa ligne éditoriale, savoir ce qu’on va raconter pour ne pas partir dans tous les sens et s’épuiser.                                                                                                                                                                        Présente au quotidien sur les réseaux sociaux, Émilie Perruchot, a partagé des astuces sur les jours de publication, les outils à utiliser, etc.                                                                                                                                                                          Elle a également rassuré les participants. « Les associations disposent d’une matière intéressante : les moments de vie de leur association, des bénévoles. Les témoignages de bénévoles par exemple ont beaucoup de valeur sur les réseaux sociaux. »                                                                                                                                                                          Même si cela prend du temps, les réseaux sociaux restent un moyen gratuit de communiquer sur ses valeurs. « Par rapport à une campagne imprimée d’appel aux dons, une campagne social media permet de savoir si la publication a été consultée, on peut identifier les personnes intéressées ou celles qui peuvent potentiellement l’être, tout cela sans perdre d’argent ».
Pour les associations, c’est finalement exister sur le web comme elle existe dans la vie réelle.

Articles associés >
01/10/2018

15 lauréats pour Atout Soleil 2018

Pour aider, il faut être visible. C’est l’objectif de l’atelier sur les réseaux sociaux organisé pour les associations lauréates Atout…