Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Sur le terrain > Offrir la montagne à tous
27/07

Offrir la montagne à tous

Loisirs 38 est une association locale qui rassemble valides et handicapés autour de sports de montagne. Rencontre en altitude avec le président de cette association.

Nicolas Radic a plusieurs vies. Educateur auprès de jeunes handicapés, moniteur de vélo, responsable de l’école de descente Bebike à Villard de Lans, créateur de pistes de VTT sur la station, investi dans la vie de son village, La Frette, entre Lyon et Grenoble, mais aussi passionné de voyages, du Brésil et de la Capoeira…

Mêler toutes ces activités l’a emmené tout naturellement à prendre en main, il y a un an, l’association Loisirs 38. Des personnes en situation de handicap dans son entourage avaient envie de pratiquer les activités de montagne et lui ont donné l’idée de monter ce projet. « J’ai souhaité partager mes passions avec des gens qui ont eu moins de chance dans leur vie », explique-t-il simplement.

Rassembler valides et handicapé

Ses objectifs ? Rassembler enfants valides et handicapés, partager un moment en famille autour d’une activité rendue possible avec du matériel adapté ou encore offrir aux aidants un moment pour souffler en proposant une sortie à leurs proches.

Au programme : sports de glisse et de descente avec des skis en fauteuil ou ski-tandem et des cimgos (vélos fauteuils), de l’Alpes d’Huez au plateau du Vercors.

Ce projet, qui a bénéficié du Prix Atout Soleil, lui permet de mettre en place des actions pour aider les aidants : des sorties en groupe, mais aussi des activités individuelles. Il apprend ainsi à Alexandre, petit garçon trisomique à faire du vélo tout en permettant à sa maman de souffler. Il accompagne Benjamin faire du ski, le jeune autiste ne pouvait pas intégrer l’école de ski.

Trouver le matériel, se former à son utilisation, structurer l’association, mettre en place les activités, tisser des liens avec des partenaires et différents organismes, comme par exemple, l’institut de formation des travailleurs sociaux… l’année écoulée a été intense. L’association avance pas à pas, Nicolas souhaite « développer en prenant le temps de bien accompagner et de tenir nos engagements ».

« Le coup de pouce de GPMA a été essentiel pour mettre le pied à l’étrier et exister », dit-il. Il fourmille de projets et cherche pour la rentrée des bénévoles. Une belle manière de prendre l’air des montagnes !

Pour en savoir plus

Rendez-vous sur le site de l’association

Vos commentaires

Laisser un commentaire