Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Actualités > Qu’est-ce que la parentalité ?
10/05

Qu’est-ce que la parentalité ?

L’édition 2019 d’Atout Soleil propose de soutenir les associations qui, pour accompagner les enfants, aident les parents en situation de fragilité. Le soutien à la parentalité est un levier essentiel pour faire grandir les adultes de demain. Mais que signifie aujourd’hui la parentalité ?

Si les notions de famille ou de parenté sont séculaires, la parentalité est un néologisme. Ce terme a émergé il y a une trentaine d’années et est entré dans les textes officiels en 1997. La parentalité est définie comme l’« ensemble des savoir-être et savoir-faire affectifs, techniques, intellectuels et sociaux que les hommes et les femmes doivent mettre en œuvre pour éduquer les enfants » (Ministère de l’emploi et de la solidarité, 1997).

Pourquoi ce concept ?

Pour mettre un mot sur la façon d’être parent aujourd’hui. Depuis les années 60, la famille est sujette à de nombreuses mutations. Le lien conjugal a changé. Le modèle familial s’est transformé (familles monoparentales, recomposées…). Les relations parent-enfant ont évolué, l’âge de l’autonomisation et de l’adolescence s’est abaissé. Enfin la notion d’autorité parentale est remise en question. Cette définition de la parentalité souligne la complexité et la singularité des situations parentales.

Un champ vaste

Dans le cadre des politiques publiques, chez les travailleurs sociaux, ce terme permet d’envisager, dans un contexte familial plus mouvant, le soutien aux parents face aux difficultés rencontrés dans leurs responsabilités éducatives. Mais, ce champ de la parentalité est vaste. En 1990, le Professeur Didier Houzel, pédopsychiatre, effectue, pour le Ministère des Affaires Sociales, une recherche sur la notion de parentalité. Il la définit à travers trois axes :
– la responsabilité parentale : les droits et les devoirs de l’adulte en charge d’un enfant. Une responsabilité qui implique des obligations de soins, de surveillance et de protection.
– Le vécu subjectif : la relation parent-enfant (le champ psychologique et affectif).
– Les pratiques parentales : les actes et les comportements relationnels et éducatifs pour assurer le développement de l’enfant.

Un plan national autour de la parentalité

Le soutien à la parentalité est un levier essentiel pour prévenir les risques qui pèsent sur les familles (décrochage scolaire, conséquences des ruptures familiales sur les enfants comme les parents, dérives sectaires ou radicales d’un membre de la famille, troubles de santé spécifiques à l’enfance et à l’adolescence, parcours de délinquance, violences intrafamiliales…). C’est à partir de ce constat qu’Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, a lancé en mai 2018 « Dessine-moi un parent, stratégie nationale de soutien à la parentalité 2018-2022 ». L’objectif principal ? Rendre l’offre de soutien à la parentalité plus lisible et plus solide. « Soutenir la parentalité, c’est reconnaître les parents comme premiers éducateurs de leurs enfants et les accompagner dans la construction de leurs propres choix éducatifs, dans le meilleur intérêt de l’enfant et le respect de ses droits », avait affirmé la Ministre en présentant ce dispositif.

Ce plan souligne que les familles en situation de précarité ont, en moyenne, moins recours que les autres à certaines actions de soutien à la parentalité. Selon une enquête du Réseau National des Observatoires des Familles, pour 60 à 69 % des parents l’éducation des enfants génère beaucoup de stress. Un stress qui augmente notablement quand le chef de famille est sans activité, employé ou ouvrier.

Cette année notre opération de mécénat Atout Soleil se situe au cœur de cet enjeu de société. Rendez-vous sur la page Atout Soleil pour participer à notre appel à projets ou parrainer une association.

Références :

Articles associés >