Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Actualités > Mardis Atout Soleil : 5 associations de terrain primées dans l’Ouest
19/10

Mardis Atout Soleil : 5 associations de terrain primées dans l’Ouest

Cette année, la soirée Atout Soleil se transforme en trois rendez-vous. Les mardis Atout Soleil se dérouleront à Nantes, Amiens et Lyon. Pour cette édition, GPMA et Generali soutiennent 5 associations qui ont mis en place de belles actions et ont joué un rôle important pendant la crise sanitaire actuelle sur le territoire. Cette semaine, direction les Pays de Loire et la Bretagne.

Cinq associations de l’Ouest ont été désignées lauréates. Deux d’entre elles ont fabriqué des masques. Créée pendant la crise Les masques à rade, association brestoise parrainée par Xavier Bourhis agent Generali, a confectionné plus de 10 000 masques en tissu depuis le mois de mars pour les personnes en situation de précarité. 200 masques transparents ont été réalisés pour être distribués à l’URAPEDA, une association de parents d’enfants sourds.
De son côté, Des Femmes en fil, association qui accompagne les personnes en situation de précarité dans un parcours d’insertion professionnelle par la couture dans le quartier du Bellevue à Nantes, a tout naturellement décidé de se lancer dans la production de masques. Cette association, parrainée par Harmonie Jacquier du réseau LFAC, a lancé l’opération « 15 000 masques en 4 semaines » pour pouvoir distribuer des masques gratuitement aux Nantais vulnérables. 200 bénévoles se sont mis à l’ouvrage et montés un réseau de solidarité pour les fabriquer et les distribuer.

Beaucoup d’associations se sont adaptées pour continuer à aider leurs bénéficiaires depuis le début de la crise sanitaire. « Nous avons dû stopper nos activités historiques (permanences, activités, événements) mais en consultant l’ensemble des acteurs de terrains et les personnes sans domicile elles-mêmes, nos équipes ont rapidement su s’adapter », explique l’association La cloche, parrainée par Harmonie Jacquier, qui lutte contre l’exclusion des personnes sans domicile. Les bénévoles se sont mobilisés afin de maintenir le lien social, assurer les services de première nécessité, avec son réseau solidaire de commerçants, et informer les personnes sans domicile.
La SupreNantes Epicerie, une association étudiante luttant contre la précarité de ces jeunes et le gaspillage alimentaire avec le soutien des Restos du Cœur et de la Croix Rouge, a permis une distribution d’urgence de produits alimentaires, d’hygiène et de masques permettant d’aider chaque semaine 400 étudiants confinés et en situation précaire.

Enfin, alors que cette période de crise accroît la digitalisation des relations, Solinum, association luttant contre l’exclusion numérique des personnes fragiles, a également dû rapidement adapter ses outils. En effet, Solinum oriente les personnes sans domicile vers des solutions pour leurs besoins quotidiens et pour leur insertion sociale notamment via le Soliguide. Or, avec le confinement et la fermeture de 83% des structures d’aide aux sans- abris, selon Solinum, la cartographie Soliguide n’était plus à jour. Dès le 16 mars, l’équipe Soliguide s’est mobilisée pour de mettre à jour leur base de données afin d’orienter ceux qui en avait besoin pendant cette période compliquée.

Pour soutenir leur capacité d’adaptation et leurs projets, ces associations remportent chacune une dotation de 5000 €, remise au cours d’une soirée en présence de leurs marraines et parrains Generali le 1er décembre à Nantes.

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les associations lyonnaises.

En savoir plus sur les associations :

> Masques à rade 

> Des Femmes en fil 

> La cloche 

> La supreNantes Epicerie 

> Solinum

Articles associés >