Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Sur le terrain > Nos associations partenaires poursuivent leurs actions
25/08

Nos associations partenaires poursuivent leurs actions

Depuis le début de la crise, les associations s’adaptent sur le terrain. Pour marquer notre soutien et les aider dans leurs actions, GPMA a envoyé à toutes ses associations partenaires des kits sanitaires. Focus sur leurs actions.

Les Blouses Roses, L’Envol ou encore A Chacun Son Everest !… les associations se mobilisent et font preuve d’agilité pour adapter leurs actions. Comme L’Envol qui propose des activités aux enfants hospitalisés, Les Blouses Roses ne peuvent plus se rendre dans les hôpitaux ou dans les EHPAD. Ces associations ont alors développé des programmes digitaux pour conserver le lien, proposer des activités. « L’ENVOL à la maison », des activités en ligne pour occuper les enfants, a été animé du 23 mars au 28 juin. Les bénévoles des Blouses Roses ont également mis en ligne des activités manuelles à partager, des histoires lues par Marlène Jobert avec l’accord des éditions Glénat. Elles se sont aussi déplacées pour organiser des chorales sous les fenêtres des hôpitaux ou encore pour apporter des douceurs aux personnels soignants.

Plus que jamais, le lien a été maintenu, entre les associations et leurs bénéficiaires. Que ce soient des « Lives » organisés par L’Envol, des visioconférences, des moments de méditation collective ou encore des lignes d’écoute du côté de A Chacun Son Everest !.

Les séjours d’été de A Chacun Son Everest ! et de L’Envol s’adaptent également, compte tenu de la fragilité de leurs publics. Ainsi les stages pour les enfants et adolescents touchés par le cancer à Chamonix avec A Chacun Son Everest ! n’ont pu reprendre que début août. Pour diminuer encore le risque individuel et collectif, les enfants devaient être en rémission complète et n’avoir aucun traitement en cours. Tandis que les séjours pour les femmes reprendront à l’automne.

Du côté de L’Envol, les premiers séjours se déroulent fin août avec les fratries d’enfants malades. Les séjours estivaux sont repoussés à l’automne. En accueillant les enfants malades, L’Envol a l’habitude de gérer des consignes sanitaires strictes qui seront encore renforcées avec une organisation adaptée.

De nouvelles actions

Pour consoler les enfants dont les séjours ont été annulés, un coffret d’activités « L’ENVOL en kit » a été créé et distribué à l’hôpital et à domicile. De son côté, Christine Janin, présidente de l’association A Chacun Son Everest !, ne pouvait envisager de laisser la maison de Chamonix fermée en l’absence de séjour. Elle a donc mis en place et trouvé d’autres financements pour des séjours « réparateurs » pour le personnel hospitalier qui a été en première ligne. Huit séjours, de 3 jours chacun, se sont déroulés entre le 15 juin et le 22 Juillet, accueillant 125 personnes.

Cette crise réclame une agilité constante pour s’adapter, apporter de nouvelles réponses. Les Blouses Roses avancent dans ses projets en coordination avec l’Alliance Nationale des Associations en Milieu de Santé et réunit son assemblée générale le 3 septembre pour décider d’une position sur le retour des bénévoles, souvent, elles-mêmes âgées.

« Les masques et gels hydroalcooliques envoyés par GPMA nous sont bien utiles dans la protection de nos collaborateurs ou encore celles des membres du Conseil d’Administration amenés à se déplacer en mission pour les Blouses Roses », se réjouit Joseline Duquerrois présidente des Blouses Roses. A Chacun Son Everest ! les a envoyés aux bénévoles qui accompagnent les enfants depuis leur gare de départ. L’Envol les a distribués également à ses bénévoles pour les séjours où le port du masque est obligatoire. Envoyer des masques permet aussi de soutenir la mobilisation des associations.

Articles associés >