Le blog

Suivez les actions de GPMA, des associations que nous soutenons et l’actualité liée à nos engagements sociétaux.

Partagez le blog GPMA
Accueil > Blog > Actualités > Une association d’une terrible énergie !
02/12

Une association d’une terrible énergie !

Association lauréate des mardis solidaires Atout Soleil, Les petits poids, ça bascule terrible, dans la Somme, a tout mis en œuvre pour continuer à améliorer la qualité de vie et le bien-être physique et moral des personnes atteintes de maladies chroniques.

 

Association de patients, créée en 2012, Les petits poids, ça bascule terrible aide les personnes atteintes de maladies chroniques à retrouver ou maintenir leur état de santé. Son accompagnement, des enfants aux seniors, s’inscrit dans l’approche globale recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé. Installée dans la Somme, elle propose ainsi des activités physiques adaptées, des ateliers culinaires, des ateliers santé, des conférences, des moments de bien-être ou encore de loisirs.

Dès le premier confinement, les bénévoles ont vite réagi. « Les personnes souffrant de maladie chronique sont souvent très isolées socialement et nous ne voulions pas qu’elles perdent tout le bénéfice de notre accompagnement, explique Marie-Pierre Mille, vice-présidente de l’association. Nous avons donc poursuivi nos activités en visioconférence ».

Les bénévoles ont dû s’adapter et repenser leur façon d’intervenir afin de ne pas laisser leurs bénéficiaires seuls. Ils ont formé les adhérents aux outils numériques, trouvé des tablettes pour ceux qui ne disposaient pas d’ordinateur ou de smartphone. « Nous avons tout de suite mis en place à distance l’activité physique adaptée, qui est l’une de nos activités phares, puis des étirements, du tai-chi », souligne Marie-Pierre Mille. Très vite afin de pratiquer en toute sécurité, deux enseignants ont assuré l’animation de ces cours, l’un pour guider les mouvements, le second pour corriger les postures des participants.

Les bénévoles ont dû aussi gérer l’angoisse générée par la crise sanitaire. Les ateliers bien-être (comme la sophrologie pour agir sur le stress, la douleur) ont été utiles et complétés par des groupes de parole et des conférences d’information avec, par exemple, des médecins. Enfin, les ateliers diététiques, culinaires, d’art-thérapie, puis de théâtre se sont aussi organisés en ligne.

Même si les activités ont repris, physiquement, à la rentrée, les séances ont continué à distance. « Les personnes atteintes de maladie chronique devaient continuer à se protéger et il y avait une certaine appréhension à sortir », précise Marie-Pierre Mille. Elle s’inquiète cependant du repli que la situation a créé. « Il a été difficile de réamorcer les activités en septembre. Nous avons relancé des personnes qui s’isolaient, nous ne pouvons pas les laisser sans accompagnement. » Avec le reconfinement, un large programme est à nouveau en ligne avec au moins deux activités par jour. Pour tous, enfants, adolescents et adultes.

En savoir plus :
Les petits poids, ça bascule terrible

Articles associés >